Noël : arnaques et dangers ! – par Villard de la Bernardière

Moi j’aime bien Noël, c’est lumineux, familial, on mange bien et l’on reçoit des cadeaux (plus ou moins naze certes, mais c’est le geste qui compte !). La période « d’avant-Noël » est assez top car il fait froid, on porte de grosses écharpes et des moufles en laine, on mange de la raclette, du chocolat et l’on grossi bien caché dans son Duffle-Coat à l’abri des regards indiscrets…

 Malgré ce tableau idyllique, n’oubliez pas que Noël, c’est avant tout l’occasion de vous faire pigeonner *musique d’angoisse de l’Exorciste* : une grosse arnaque ! Tel Bernard de la Villardière qui part enquêter au nom du devoir dans les lupanars* du monde entier, j’ai décidé d’enquêter entre les rayons du Picard du coin, le Bon Marché et La Grande Récré pour repérer les arnaques dont vous allez peut-être être victimes.

santa klaus, père-noël, méchant, noël, cadeaux

 Moi ce que j’aime particulièrement dans la magie de Noël c’est de faire et de recevoir de beaux cadeaux, un vrai plaisir partagé avec nos proches. Du coup, assez tôt en décembre, je me lance allégrement dans la chasse aux présents et j’essaie de repérer le détail qui fera mouche ! Je me rends donc au Bon marché et devant le magasin un père Noël avec la barbe mise de travers et un carreau de lunettes cassé fait une collecte d’argent pour « on ne sait pas trop quoi « . Il sort régulièrement sa gnôle de sa poche et boit à intervalles réguliers 4/5 gorgée de mauvaise vodka mais surtout il insulte ceux qui ne donnent pas d’argent en les traitant  » de bourgeois égocentrique à grosses fesses ». Décidant que je ne fais pas partie de cette tranche de la population (+ réduire ma culpabilité dépensière), je  lui glisse une petite pièce dans le récipient. Il regarde la pièce et marmonne que « si tout le monde était aussi généreux que toi, on s’rait pas dans la merde ! » Première arnaque de la journée : le père Noël est censé être un grand-père bienveillant et sympathique… Peut-être pas en fait! Peut-être que le père Noël est blasé de tous ces bobos qui courent de rayons en rayons avec une veine à la tempe et les yeux hagards pour acheter des choses aussi inutiles que chères…

course, noël, cadeaux, pas contents, en colère, angry

ça va saigner!

La seconde arnaque a lieu aux jouets quelques minutes après. J’ai promis (à partir de là la situation peut devenir très compliquée) à ma petite nièce la Fée Volante à 30 balles qui est en rupture de stock, m’explique le vendeur… Un peu plus tard dans la soirée, je me rabattrai sur Amazon pour trouver la Fée ailée aux bras maigres et aux cheveux roses (junkie oui!) pour la modique somme de 200 euros… Je soupçonne fortement le vendeur du magasin d’être aussi le revendeur Amazon… Bref, avec mon talent et mon imagination je lui fabriquerai une fée clochette en carton et pâte Fimo! ça lui plaira quand même et puis, c’est l’intention qui compte !

Résultat : Ma petite nièce passera toute la matinée de Noël à pleurer et tentera de m’étrangler dans mon sommeil avec le ruban de la fée la nuit suivante… Les enfants sont si mignons !

enfant, noel, cadeaux, vexé, enervé, en colère

La troisième arnaque importante en ce moment de fête, et il me semble indispensable qu’un porte-drapeau la dénonce haut et fort, c’est la dinde ou le chapon selon. Oui, c’est LE plat préparé chaque année en famille. Pourtant, c’est sec comme un bi de coucou, hyper étouffe chrétien et donc dangereux pour les personnes âgées, les enfants, les femmes enceintes et… tous les autres en fait!  Les marrons cuits ne font qu’ ajouter à la sensation de lourdeur du plat et au goût subtile de la chair à saucisse de la farce un « je ne sais quoi » de l’ordre du plâtre. Je pose donc la question : « Pourquoi?« . Je me souviens d’une année funeste où ma grande tante Paulette a mangé un bout de blanc de dinde tout en racontant son excursion en Égypte « où le sphinx n’est pas aussi impressionnant que cela« . Soudain, rouge brique elle s’est mise à suffoquer et c’est là que mon cousin Gontrand qui est infirmier a crié : « Elle va claquer !« . Il a rapidement effectué ce que la Croix Rouge appelle une « compression abdominale », jusqu’à ce que Paulette recrache son bout de dindon sur la table du souper après un ricochet sur le front du grand-père…

J’espère que toutes ces histoires vous ont inquiété au plus haut point ! Bientôt un sujet sur comment vendre vos cadeaux pourris au meilleur prix sans vous faire attraper par votre famille sur leboncoin.fr

cadeau, compliqué, pénible, foule, shopping, noel

*bordels

 

socio du mariage « Grand Monde »

Le mois de mai est presque là et déjà commence la divine saison des mariages…  Un vague cousin éloigné se marie dans le « Grand Monde » et vous êtes un peu obligée d’y aller car vous n’aviez pas d’excuse valable – c’est ballot ! C’est un mariage ambiance « Auteuil, Neuilly, Passy « , tout ce dont vous raffolez. Après l’Eglise, où vous avez failli pleurer – quand la grosse meringue mariée est entrée au bras de son père, précédée de deux jeunes filles qui lancent des fleurs en faisant la gueule parce qu’elles ne voulaient pas être habillées comme des Dragibus, vient le moment du dîner dans un grand manoir style Rococo (j’ai dit « Grand Monde », j’ai pas dit « bon goût »).

Etes-vous prêt(e)s à affronter leur jugement ? START.

Qu'ouï-je? La mariée n'est pas en blanc? C'est une honte !

Qu’ouï-je? La mariée n’est pas en blanc? C’est une honte !

Les femmes de plus de 50 ans ressemblent  à Geneviève de Fontenay et un type ennuyeux nommé Jean-Côme – sans doute issu d’un mariage consanguin – vous parle (+1) des blasons familiaux en vous expliquant que la roturière que vous êtes devrait se sentir honorée qu’un ponte de la noblesse tel que lui accepte ne serait-ce que de respirer dans votre direction.

Oui, arrêtons de nous mentir, ce n’est pas vraiment votre élément (-1) et vous avez vraiment envie de mourir au moment où la grande tante Constance, avec sa capeline rose fluo et son rouge à lèvre sur les dents, vous demande si vous allez souvent à l’hippodrome de Longchamp pour le prix de l’Arc de Triomphe car elle ne vous y a jamais vu « ma chère »! Vous répondez que vous ne jouez jamais au PMU(-1).

Au loin, vous apercevez votre grand oncle (le père du marié). Il commence à faire une danse des canards (-1, oui c’est un membre de votre famille directe), avec sa cravate nouée sur la tête (-1). Il fait face aux regards attérés des convives et de la grande tante Constance qui trouve scandaleux qu’un SDF ait pu se faufiler dans la salle. Au moment où elle comprend qu’il s’agit en fait du père du marié elle décide de se rabattre sur un Château Lafite-Rothschild  et vous l’accompagnez (+1).

A la table- où vous ne connaissez personne – un gros type avec un cigare (oui, n’ayons pas peur des clichés) vous demande poliment ce que vous pensez du fait que le marché de l’hôtellerie de luxe est en train de passer aux mains des chinois. Pour avoir un peu de contenance vous prenez un shooter de Perrier-Jouët et allumez une clope roulée (-1). Vous expliquez alors que les chinois, ils ont carrément racheté le Balto bar-tabac et la boulangerie à côté de chez vous et que c’est pas étonnant finalement. Même si ce n’était pas le but premier de votre intervention, vous les avez fait rire (+1). Le pépé vous invite même à danser une valse endiablée (+1).Comme vous n’avez aucune expérience de la danse de salon (-1), vous vous emmêlez les pieds et vous écroulez en vous accrochant à la magnifique nappe blanche du buffet. La fontaine à champagne s’effondre et la pièce-montée (décorée à l’or comestible) s’écroule sur mémé Augustine qui se fend d’un « Je vous salue Marie » afin de survivre à ce drame. Elle est finalement assomée par la petite figurine des mariés qui était sur le gâteau (-15).

Vous riez… Eux pas (-1) Game over.

 

Pas de panique ! Pour le prochain mariage vous saurez peut-être mieux vous adapter...

Pas de panique ! Pour le prochain mariage vous saurez peut-être mieux vous adapter…

Le mensonge salutaire

Lorsqu’on avait deux ans et qu’on nous a dit « Ce  n’est pas bien de mentir! », on nous mentait déjà. En réalité, le mensonge « salutaire » est indispensable à une vie sociale harmonieuse. Mieux vaut éviter de dire à tante Suzette qu’elle à de la stache-mou et que sa collection de dés à coudre est craignos. Oui, les carcans de la vie sociale sont impénétrables ! Une fois de plus, le blog vous éclaire sur ces situations délicates.

A un entretien d’embauche : « Quel est votre principal défaut? »

Don’t : « Je dirais que je suis égoïste et lâche. Je ne supporte pas de travailler en équipe et la plupart du temps je suis inadapté socialement, en gros les gens ne m’aiment pas et je ne les aime pas non plus. En plus de ça, je suis un peu lent à piger… Mais bon c’est juste le temps de m’habituer un peu… Alors vous m’embauchez ? « . 

Do :  » Selon mon entourage je suis un peu trop perfectionniste ».

entretien d'embauche, mensonge,

 A votre voisin de palier : « Salut, ça va? »

Don’t : « Non, la vie est une tartine de merde, mon chat a fait une tentative de suicide et quant à moi je suis très déprimée depuis que mon ex est parti ! Du coup, je rattrape ce manque affectif en mangeant mes émotions et c’est pour cette raison que je ressemble à un sumo avec un manteau en Tartan. Dodue à tel point que le parquet de mon appartement a cédé sous mon poids l’autre jour et j’en ai eu pour des milliers d’euros de réparation – sans parler de la note des pompiers qui ont dû m’extraire du trou – donc je ne partirai pas en vacances cette année… Et toi? « .

Do : « ça va très bien et toi ? » – avec un large sourire hypocrite. Oui, votre voisin  ne souhaite pas vraiment savoir comment vous allez, il vous montre juste qu’il a remarqué votre présence sur le palier et qu’il ne vous déteste pas trop… Encore qu’avec le bruit de votre chute ce week-end vous l’avez empêché de dormir.

A la visite médicale : « Buvez-vous régulièrement? Prenez-vous des drogues ? « 

Don’t : « Oh oui! C’est marrant que vous me posiez cette question parce que j’ai la chance d’avoir la double casquette de cocaïnomane et d’alcoolique! D’ailleurs vous n’auriez pas un mouchoir, je sens que je commence à saigner du nez, ces migraines et ces tremblements c’est pas toujours facile à gérer surtout pour un chirurgien comme moi ! »

Do :  « Non jamais, et en plus je mange même cinq fruits et légumes par jour! »

docteur, mensonges, drôles,

A votre petit neveu : « Le père noël existe hein? »

Don’t : « A ton avis ? Est-ce que tu trouves ça crédible un gros type barbu qui, tous les 24 décembre, n’a que ça à faire de voyager dans un traîneau tiré par des rennes volants dont l’un s’appelle Rodolphe pour t’apporter à toi – petit pesteux gras et pourri gâté – des cadeaux que tu délaisseras 3 jours plus tard ?! Tu es un peu concon pour un mioche de 10 ans toi quand même !  »

Do : « Oui, d’ailleurs je serais toi je lui commanderai un cheval ou un hélicoptère ! »

A votre belle-soeur qui vient de chanter au Karaoké : « Alors, t’as aimé? »

Don’t :  » Ah c’est toi qui vient de chanter?! J’étais persuadé qu’un chihuahua tentait d’imiter Mireille Mathieu ! Aimer ? Non, je ne crois pas que ce soit le mot. Par contre je travaille au contre-espionnage et nous cherchons de nouvelles techniques de torture pour que les agents double crachent plus vite le morceau … Tu me filerais un enregistrement de ta voix? »

Do : « Oh oui! Mais plus ça serait de la gourmandise donc n’y retourne pas !Laisse une chance aux autres aussi !  »

chanter, karaoké, mal, mensonge

Joie de Noël, Episode 2, Le repas de famille

Tout commence dans une ambiance joviale. Petit papa Noël de Tino Rossi, que votre grand-mère a racheté en CD dans les années 90, donne une ambiance un peu ringarde mais sympathique à ce réveillon en famille. Après l’entrée vous serez tous réunis autour d’une grosse dinde (non il ne s’agit pas du père Noël) et partagerez des mets délicieux. L’oncle José est venu avec de bonnes bouteilles de sa cave et votre petite nièce Joséphine a décidé de faire un joli dessin de la famille maintenant que (presque) tout le monde est réuni. En effet, l’oncle Parfait, second mari de la tante Liliane, n’est pas présent car suite à une bête histoire de détournement de fonds au sein de son entreprise, effectué évidemment contre son gré, la justice l’oblige à rester en résidence surveillée.

famille, noel, drôle

Noël en famille

Lorsque Tatie Valérie apporte le foie gras et les toasts sur la table, tout le monde rit de contentement. Pépé Ivon explique que ce foie gras vient de la ferme du fils d’un ami et que cela devrait être délicieux, que de son temps on n’avait pas autant à manger et qu’ils étaient moins indécents parce qu’eux au moins ils ne gaspillaient pas et qu’on devrait tous avoir honte d’exister ! Bref… C’était sans compter votre petite cousine Pénélope se revendiquant du mouvement vegan, 16 ans et donc très instable qui se met à arroser de Ketchup le foie gras en fixant pépé et en criant « assassin » ! Pépé soulève alors son grand corps dégingandé à l’aide d’une canne et de sa voix chevrotante il dit que si Pénélope est débile c’est parce qu’elle a été finie au pipi. Vous ignoriez jusque-là les qualités de rhéteur de votre pépé, et vous vous dites que c’est un sacré personnage. C’est à ce moment là que la tante Liliane (et mère de la Vegan – suivez une peu!) fond en larmes en hurlant : « Pourquoi c’est toujours moi qui prends ? Pourquoi vous me détestez tous ? ». Elle vous met même à l’index en vous accusant d’être un hypocrite puisque vous ne dites jamais rien, c’est sûrement que vous crachez sur le dos de tout le monde – oui. Pour essayer de changer de sujet, votre grand-mère se lance dans un monologue désespéré : « Si vous n’aimez pas le foie gras, il y a aussi des crevettes ! hein ! Tout le monde aime les crevettes ! « 

Le pépé et la tante Liliane n’arrêtent plus de se hurler dessus, sans doute un problème d’incompatibilité générationnelle vous dites-vous. Mais, c’est au moment où pépé se saisi d’un peu de foie gras pour le lancer à la tête de Liliane, que votre cousin Philibert propose « de faire une petite chanson sur Jésus à la guitare pour calmer tout le monde ». Il entame alors le premier couplet en souriant béatement quand Tatie Valérie craque son slip et dit au cousin « Arrête avec cette guitare ou je vais te la… J’en peux plus de toi ! Tous les jours la guitare ! Tous les jours ! » Elle se saisit alors de l’objet du délit et fracasse la guitare par terre.  Cela vous rappelle  vaguement un concert des Who que vous aviez vu à la télé, sauf que cette fois-ci l’artiste mesure 1 mètre 50, est vêtu d’un tailleur jupe motif pied-de-poule et porte des boucles d’oreilles Chanel. Comme la situation est cocasse, Gérard qui est un Geek au sens le plus plat du terme, décide de filmer sa belle soeur pour faire un « paquet de vues sur Youtube ! ». Ce qui est certain, c’est que 10 minutes après la mise en ligne, la vidéo comptabilise déjà 20 000 vues…

La cacophonie des hurlements de pépé et de la tante, des pleurs de la Vegan, de Tino Rossi et du monologue de mamie est soudain interrompu car Joséphine veut montrer le beau dessin qu’elle a fait de la famille. Tout le monde se calme. A la vue du dessin, papy Jean-Roger s’exclame qu’il n’est pas si gros, si rouge et qu’il n’a pas autant de barbe dans la « vraie vie ». Ce à quoi Joséphine répond que ce n’est pas papy Jean-Roger  qu’elle a voulu dessiner ici mais la tante Liliane…

Joie de Noël, Episode 1, Les achats

Même les moins perspicaces d’entre vous – et ils sont nombreux – auront remarqué que nous approchons dangereusement de la période de Noël. Quelques petits indices se glissent insidieusement dans votre quotidien comme ce collègue gros et rouge (le père Noël?) à l’humour décapant qui souhaite à qui veut l’entendre un « Noyeux Joël! héhéhé! » ou encore votre esthéticienne qui tout en vous épilant la moustache vous a demandé si « vous avez fait vos achats de Noël ?« .

Noël !

Le père noël boit aussi des cocktails !

Ô joie des achats de Noël! Il y a du monde, des lumières moches qui clignotent, il fait chaud et un type hurle dans un micro. Non, vous n’êtes pas à L’Aquarium – boîte de nuit-Karaoké –   mais aux Galeries Lafayette un 20 décembre, et c’est bien une mère de famille – bien sous tous rapports –  qui vous tire par la capuche de votre parka en moumoute pour choper le dernier Ours Martin accessoirisé par Marc Jacob – un cadeau indispensable et peu cher donc.

Vous êtes une personne raisonnable et vous ne souhaitez pas céder à la panique comme tous ces matérialistes superficiels qui courent dans les rayons – avec une petite veine au coin de la tempe tellement ils se sont mis la pression pour tout acheter « dans les temps« . Vous flânez donc au milieu de la foule à l’étage Gourmet quand un type vous bouscule. Il passe devant vous en courant et hurle « C’est la fin du monde ! » puis il cache son visage dans ses mains et fond en larmes – sans doute que le pauvre homme n’a pas réussi à trouver la Barbie Princess Poney Fleurs Paillettes que sa fille a commandée…

Face à un tel mouvement d’angoisse vous vous dites qu’il serait judicieux de quitter les lieux le plus vite possible.  C’est alors  que vous apercevez, de l’autre côté du rayon, sur son présentoir la DERNIÈRE bouteille d’huile de homard indispensable à votre recette de crevette à la mayonnaise. Seriez-vous en train de perdre votre sang froid ? Ni une, ni deux, vous vous mettez à courir entre les acheteurs – au passage vous n’hésitez pas à vous fendre d’une petite « balayette » à l’encontre de ce type qui semble s’approcher trop près du rayon des huiles de cuisine. Arrivé dans le rayon, une vieille dame commence à tendre son petit bras vers VOTRE bouteille. Grâce à un réflexe instinctif vous mettez un petit coup de pied dans son caddie à roulette et profitez de sa distraction pour attraper votre Graal du jour. Vous éclatez d’un rire démoniaque en jetant un oeil sournois à la petite dame qui décide alors de vous mettre un coup de canne dans le genou gauche. Vous vous effondrez  dans un hurlement de douleur, sans lâcher votre précieux, et décidez tout de même de ramper sur les coudes – « c’est pathétique ! » murmurent certains clients en vous regardant passer.  Une fois à la caisse – fier de vous – vous tendez l’objet à la caissière en pleurant d’émotion.

Bref, autant d’émoi et de sauvagerie pour en arriver à cette simple conclusion : pour vos achats de Noël, utilisez internet!

L’épisode 2 des joies de Noël portera sur une question essentielle : Comment  fourrer sa dinde ? Bon appétit les amis !

L’anniversaire du p’tit voisin

enfants, anniversaire, colère

viens pas gâcher mon anniversaire !

C’était au cours d’un après-midi de semaine où j’avais décidé de m’accorder quelques heures de sieste bien méritées dans ma (vaste) résidence du douzième arrondissement de Paris ! Volets fermés, valises sous les yeux j’étais fin prête pour cette oasis de plénitude nommée sommeil…

C’était sans compter l’anniversaire du petit Nolan, 5 ans (mon voisin), dont les parents avaient décidé de convoquer les 80 camarades de classes afin de fêter l’événement – On me signale dans l’oreillette qu’ils n’étaient en fait qu’une quinzaine – pardonnez-moi pour cette grossière méprise !

J’ai eu cette idée de chronique au moment précis où les poissonniers… Pardon, les enfants, se sont mis à brailler comme des putois : « Les cadeaux ! Les cadeaux ! Les cadeaux !  » faisant trembler mes murs et emportant avec leurs acclamations tous mes espoirs déchus de goûter au plaisir de la sieste !

A ce moment précis, j’aurai aimé calmer les enfants en leur disant ces trois petites répliques courtes et sûrement inefficaces :

–  » Les cadeaux c’est bien beau, mais est-ce que tu sais que si ta Barbie existait vraiment elle ne serait qu’un monstre anorexique et que son cou casserait à cause du poids de son énorme tête ? »

–  » Et toi avec ta petite voiture ! Est-ce que tu sais qu’il y a de fortes chances pour que la peinture de ta Ferrari soit de la peinture au plomb ! Alors arrête de la grignoter s’il te plaît ! « 

– Enfin, un petit dernier pour la route :  »  Vous ignorez sans doute que le grand héros Action Man a été fabriqué par des enfants de votre âge pour 15 euros par mois dont ils ont besoin pour nourrir leurs familles ».

Sans doute que ce genre de remarques n’auraient en rien calmé leurs hurlements alors autant se contenter d’en rire …

Les cadeaux vexants

Qu’est ce que c’est un cadeau vexant au juste ? C’est un cadeau avec un sous-entendu.

ImageJe m’explique, quand, pour son anniversaire, vous offrez à chéri(e) d’amour une paire de basket ainsi qu’un abonnement d’un an au Club Med Gym, il y a de forte chance pour qu’il/elle décrypte le message codé suivant :

« Tu as grossi, fais quelque chose au lieu de te pavaner comme une feignasse devant la télévision en mangeant des chips ! ».

La discussion qui suivra viendra irrémédiablement gâcher l’anniversaire de chéri(e) à grands coups de cris et de larmes.

« Comment évitez ce genre d’écueils maladroits ? » me demandez-vous en implorant.

C’est assez simple ! Nous allons constituer une liste de cadeaux vexants – qui sont à proscrire en TOUTE circonstance :

  • Je commence par le classico crème anti ride, anti relâchement, anti âge – quel que soit son nom –  qui constitue LE piège dans lequel nous sommes nombreux à tomber lors de la fête des mères. Même si c’est un beau produit très cher… Oubliez-ça tout de suite !
  • Un déodorant et tout autre produit signifiant à l’heureux destinataire que son hygiène corporelle est médiocre.
  • Une séance de blanchiment des dents chez un spécialiste.
  • Des électrodes qui musclent (tout en ne faisant pas de sport). « Donc non seulement tu es flasque mais comme en plus je sais que tu es une grosse feignasse je t’offre des électrodes ! Tu n’auras plus à bouger ! ». Merci bien…
  • Des post-It (sous-entendu « tu es tête en l’air, concentre-toi un peu !»).
  • Un abonnement d’un an ou plus pour des séances chez un psy ou un sexologue.
  • Un puzzle  – sous-entend clairement pour la personne qui le reçoit que non seulement elle n’a pas de vie sociale mais qu’en plus ses passe-temps sont ennuyeux et ringards.
  • Un puzzle 3D car c’est encore plus laid qu’un puzzle.
  • Un album de Mireille Matthieu ou de Céline Dion.

Comment faire semblant d’aimer un cadeau ?

colin-firsth-bridget-jones-cerfC’est le genre de problème auquel nous nous retrouvons tous confrontés un jour ou l’autre. Il a suffit d’un quiproquo idiot au cours d’un repas de famille pour que mamie Odette croit dur comme fer que l’un de vos hobbies favoris consiste à collectionner les poupées en costumes régionaux – (elle vous a en fait confondu avec la grande tante Suzette qui elle-même est en réalité passionnée par la détection de métaux). Alors vous y voilà ! C’est le 24 décembre, la dinde aux marrons n’est plus qu’une carcasse peu ragoûtante au milieu de la grande table, les enfants de la famille sont complètement survoltés et font des ultras sons en jouant à la Wii… Bref c’est le réveillon de Noël et l’heure fatidique des cadeaux est arrivée…

Il est désormais essentiel de faire bonne figure. Mamie Odette est si empressée de voir votre réaction de bonheur à la vue de son cadeau qu’il va falloir ne laisser transparaitre aucune émotion réelle !

Premier conseil : avant même d’ouvrir le paquet, mettez-vous dans la peau du personnage en minaudant un peu : « Oh merci mamie ! Il ne fallait pas ! Je ne mérite pas d’être aussi gâté ! ».

Lors de l’ouverture du paquet – au moment ou vous vous apercevez qu’il s’agit d’une poupée figurine en costume régional breton ou d’un « kit de peinture sur porcelaine », deux possibilités s’offrent à vous.

La première (à n’utiliser que si vous n’êtes pas très bon acteur et donc incapable de feindre la joie de Noël) consiste à vous jeter directement dans les bras de votre mamie en hurlant « Merci mamie ! Tu m’as trop gâté ! ». Le visage caché dans les plis de son pull, rien ne trahira votre déception.

La seconde solution, légèrement plus subtile consistera à sortir le grand jeu d’acteur studio avec sourire, remerciements interminables et petite larmichette d’émotion face à autant de bonté ! Attention ! Cette solution requiert une préparation préalable afin d’afficher toute la crédibilité possible lors de ce moment difficile.

Après tout vous pouvez bien vous fendre d’un petit sourire ! Les poupées en costumes régionaux se revendent bien sur eBay !

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.